Sénégal : la diaspora rapporte 950 milliards de Fcfa par an

Lors de la publication des comptes extérieurs sénégalais, mercredi 15 Mars dernier, le ministre de l’Économie a affirmé que la « diaspora contribue, chaque année, à hauteur de 950 milliards de F Cfa dans l’économie nationale« .

Mercredi 15 Mars derniers, le ministre de l’Économie et des finances du « Pays de la Terranga » soulignait l’importance de la diaspora dans le développement économique du pays. Selon Amadou :

« La diaspora contribue pour 950 milliards de FCfa dans l’économie nationale par an, la diaspora sénégalaise contribuerait, en moyenne, à hauteur de  950 milliards de Fcfa (soit environ 1,45 milliard d’euros) ».

Pour le ministre de l’Économie, une telle somme fait de la diaspora sénégalaise « le principal bailleur du Sénégal« . D’après la Direction Générale des Sénégalais de l’Extérieur, chargé de s’occuper des sénégalais vivants à l’étranger, même s’il n’y a pas de recensement exact :

 » Les immatriculations et les recensements généraux de la population permettent de faire des projections comprises entre 2,5 et 3 millions de Sénégalais établis à travers le monde. »

Le Sénégal n’a pas négligé sa diaspora ; plus tôt ce mois-ci, l’Assemblée nationale sénégalaise avait adopté une loi prévoyant l’élection de 15 parlementaires par la diaspora. Cette décision faisait suite au référendum sur la Constitution en mars 2016. Selon les dires du député sénégalais Moustapha Diakhaté, cette loi :

« va permettre à la diaspora d’élire des députés issus de son sein, c’est une avancée pour la démocratie. »

11363951-18948142

Amadou , le ministre de la seconde économie d’Afrique de l’Ouest derrière la Côte d’Ivoire, disait déjà à ce moment-là « [qu’] il est impossible d’avoir une politique économique crédible et viable sans prendre en compte la diaspora« . La forte communauté sénégalaise qui vit à l’extérieur représente donc une ressource économique essentielle pour le pays. Son impact est tel que le flux financier généré par elle est au moins équivalent aux aides internationales.

Cet exemple devrait enraciner en nous l’idée que tous les africains de l’extérieur peuvent être de véritables acteurs du développement national. En outre, au-delà du cas sénégalais, la diaspora africaine contribue chaque année à hauteur d’environ 40 milliards de dollars à l’économie du continent. Ainsi, même loin de la « Terre-Mère« , nous avons amplement la capacité de permettre à l’Afrique de faire face aux grands défis de l’émergence économique. Pour ce faire, rien de plus simple : assumons notre rôle de sixième région d’Afrique en nous unissant et en nous organisant partout où nous nous trouvons.

A propos de l'auteur :

Makandal Speaks

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

a écrit 162 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI