Gabourey Sidibe parle obésité, boulimie et dépression

Gabourey Sidibe

Quelques mois avant la sortie de son autobiographie, l’actrice américaine Gabourey Sidibe s’est exprimée au sujet de problèmes de santé l’ayant affectée tels que l’obésité, la dépression et la boulimie.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

La sortie de ses mémoires intitulées This Is Just My Face: Try Not to Stare (Ce n’est que mon visage : Essayez de ne pas me dévisager) est prévue pour mai 2017. L’actrice Gabourey Sidibe a confié à nos confrères de PEOPLE des extraits de son livre à paraître au sujet d’un certain nombre de problèmes qui l’ont et qui continuent à moindre degré à la préoccuper.

Elle a notamment évoqué son opération chirurgicale de 2016 qui a réduit en deux la dimension de son estomac, procédure destinée à réduire son appétit. Sidibe a justifié cette opération en expliquant avoir découvert qu’elle était atteinte d’un diabète de type 2. « Je ne voulais plus m’inquiéter » a-t-elle déclaré, faisant notamment référence à sa peur de perdre ses orteils à cause de la maladie. Depuis l’opération qui a eu lieu en mai 2016, l’actrice d’Empire a déclaré suivre un régime et pratiquer pour perdre du poids sous la tutelle d’un nutritionniste et d’un coach sportif. Toutefois, elle a tenu à rappeler que cette volonté de perdre du poids n’a rien à voir avec son estime d’elle-même et son rapport à sa beauté.

« J’ai mis des années à réaliser que chaque chose avec quoi j’étais née était belle » a-t-elle déclaré. « Je n’ai pas fait de chirurgie pour être belle. Je l’ai fait pour être confortable quand je porte des talons.  Je veux pouvoir faire la roue. Je veux pouvoir ne pas avoir mal à chaque fois que je monte des escaliers. »

« Il n’y a rien de laid en moi. Personne ne m’en convaincra et et ceux-c’est moi généralement- qui essaient perdent leur temps ».

« J’ai été en guerre contre mon corps pendant un long moment. Si je l’avais mieux traité plus tôt, je n’aurais pas passé autant d’années à me haïr. Mais j’adore mon corps désormais.  »

Cette période de haine de son corps, Gabourey Sidibe la fait remonter à ses six ans. Depuis, elle a du lutter contre la boulimie, la dépression et l’anxiété. Ce n’est qu’après avoir subi une psychothérapie qu’elle dit avoir mis fin à ces difficultés.

Au sujet du poids qu’elle espère atteindre, elle a déclaré :

« Je sais que je suis belle avec mon corps et mon visage actuel. Ce que je ne sais pas c’est ce qu’il en sera avec mon prochain corps. (…). « Je l’admets, je prie le ciel pour ne pas être trop maigre. Si je pouvais perdre suffisamment de poids pour être juste un petit peu joufflue, je serais super contente! Est-ce que je serai toujours belle à ce moment-là? M—-! Probablement oui. Ma beauté ne vient pas et n’est jamais venue d’un miroir. »

A propos de l'auteur :

Sandro CAPO CHICHI

a écrit 566 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI