Nigéria : la polygamie bientôt interdite aux hommes pauvres ?

La polygamie est une pratique très répandue à  Kano, une région musulmane située au nord du Nigéria. Pourtant, elle risque d’être bientôt interdite aux hommes pauvres. En effet, l’Émir de Kano, Muhammadu Sanusi, travaille en collaboration avec les chercheurs de l’Université de Bayero sur une loi qui devra statuer sur les problèmes matrimoniaux.

La Charia (loi islamique) autorise le mariage polygame à hauteur de quatre épouses maximum, à condition d’avoir les moyens financiers adéquats. Cependant, bon nombre d’hommes pauvres et friands des charmes féminins se marient volontiers à quatre femmes, occultant totalement le fait qu’être un chef de famille implique d’avoir de l’argent. Les femmes mangent, boivent et donnent naissance à des enfants qu’ils faudra aussi nourrir, habiller et soigner comme il se doit. Cette situation se révèle être un terreau fertile pour l’augmentation de la pauvreté et la montée du terrorisme.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Polygamie : une histoire de sexe ? (1ère partie)

L’Émir a dit :

 » Nous avons vu les conséquences économiques créées par les hommes qui sont incapables d’avoir une femme et qui en prennent quatre.  Ils font facilement vingt enfants et ne sont pas capables de les éduquer. Ils les abandonnent dans la rue et ils finissent entre les mains des terroristes. Cette loi va interdire les mariages forcés, elle va rendre illégale la violence domestique et établir des conditions à remplir pour prendre une seconde épouse . « 

Muhammadu Sanusi, étant polygame lui-même, espère que sa loi contribuera à responsabiliser les hommes ayant les yeux plus gros que le ventre.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Polygamie : une histoire de sexe ? (2ème partie)

A propos de l'auteur :

Sandrine

Originaire de la Caraïbe, je suis une amoureuse de nos riches et fascinantes cultures noires. J'aime particulièrement conter nos belles histoires.

a écrit 65 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI