20% de la monnaie nigériane serait fausse, selon un économiste

Fausse monnaie

L’importance de la fausse monnaie au  Nigéria serait à l’origine de la récession qu’a connu le pays en 2016.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

En 2016, le Nigéria, qui restait une longue période de croissance économique est entré en période de récession pour la première fois depuis dix ans. L’une des raisons les plus évoquées par les spécialistes a été l’attaque, par des groupes terroristes, de nombreuses infrastructures pétrolières, manne dont le pays est particulièrement dépendant.

S’exprimant lors d’une conférence à l’Assemblée Nationale nigériane le 13 février 2017, l’économiste et ex-directeur adjoint de la Banque Centrale du pays Obadiah Mailafia a évoqué une autre raison. Il s’agit de l’inquiétante proportion de la pratique du faux-monnayage dans le pays. Selon Mailafia, 20% de la monnaie locale-le Naïra-en circulation serait contrefaite.

Puisque le débat est plus que jamais au remplacement du Franc CFA en Afrique francophone, il va de soi ce remplacement devrait s’accompagner d’une vigilance vis à vis de la contrefaçon. Cette pratique est en effet une arme de guerre économique, souvent utilisée par les pays colons envers leurs anciens colonisés. Ce fut notamment le cas du Royaume-Uni durant la guerre d’Indépendance de sa colonie américaine.

A propos de l'auteur :

Sandro CAPO CHICHI

a écrit 566 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI