Viols présumés sur mineurs en RCA: pas d’inculpation pour les soldats

viols

Les soldats français accusés de viols sur des enfants centrafricains ne seront pas mis en examen par la justice française, faute de preuves.

L’affaire avait ému l’opinion publique tant française qu’Africaine. Des militaires français étaient en poste dans le camp pour réfugiés de M’Poko près de Bangui, dans le cadre de l’opération militaire Sangaris avaient été accusés en 2015 de viols sur des enfants les deux années précédentes. Le 4 janvier 2017, le parquet de Paris a annoncé que l’enquête menée à cet effet en France n’a débouché sur aucune mise en examen. Selon les magistrats, il n’aurait pas été possible de corroborer matériellement les accusations portées à l’endroit des militaires français.

A propos de l'auteur :

Sandro CAPO CHICHI

a écrit 572 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI