Thokozile Muwamba devient la première femme pilote de chasse Zambienne

À 24 ans, le sous-lieutenant Thokozile Muwamba, marque l’histoire de la Zambie en devenant la première femme pilote d’avion de chasse de son pays.

C’est en 2012 que la jeune Muwamba s’est enrôlée dans l’armée. Au sein de l’armée de l’air zambienne, elle a eut l’opportunité d’intégrer le programme des Forces aériennes de Zambie en charge de la formation des pilotes. Un domaine majoritairement masculin comme l’on peut s’en douter. Interrogée par le journal Time of Zambia Thokozile Muwamba a déclaré :

« Les hommes ne sont pas des rivaux, mais des contreparties avec lesquelles on devrait travailler, et les femmes devraient donc commencer à participer et à réaliser leurs capacités. En raison de cette compréhension, je suis prête à entreprendre cette tâche qui s’annonce devant moi (..) Je vois le fait que quand je suis dans l’avion, l’avion ne connaît aucun sexe, car il dépend de mon énergie, même si je suis une femme. Je peux aussi lui donner la bonne direction afin qu’il réagisse correctement »

Cette volonté de féminiser l’armée de l’air zambienne vient du Commandant de la Force Aérienne de cette République d’Afrique Australe, le lieutenant-général Eric Mwaba Chimese. En effet, en 2015, il avait pris la décision courageuse d’enrôler des Zambiennes Afin de lutter contre le sexisme et autres discriminations dont les femmes ne sont que trop souvent les victimes.

Cocarde de la Zambian Air Force

Cocarde de la Zambian Air Force

Le Général de Brigade Kapungwe à la tête de la caserne de la Zambian Air Force se félicite d’ailleurs de la promotion du Sous-Lieutenant Muwamba. Pour lui, il s’agit d’un véritable progrès pour la cause féminine :

« Nous voulons voir plus de femmes dans le pays devenir pilotes de chasse à l’avenir »

Thokozile Muwamba a quitté l’Université Copperbelt (CBU) en première année pour rejoindre l’armée et poursuivre sa carrière. Elle avait toujours rêvé de devenir pilote. Mais ne devient pas pilote qui veut et c’est à force de travail acharné, de détermination et de nombreux sacrifices qu’elle a gagné sa place. Bien évidemment, le soutien de sa famille et le professionnalisme de ses instructeurs à participé à cette consécration.

Consciente de son rôle de précurseur dans le milieu, elle rappelle à celles qui désireraient suivre son modèle que :

« Les impossibilités peuvent être rendues possibles tant que l’on est déterminé à atteindre son but »

Il y a très peu de femmes pilotes en Afrique, et encore moins dans l’armée de l’air. Puisse cet exemple ouvrir la voie en Zambie et sur tout le continent à toutes celles qui rêvent elles aussi de tutoyer les nuages.

A propos de l'auteur :

Makandal Speaks

Panafricaniste dans l’âme, j’œuvre à mon humble niveau à réunir les membres de la grande famille africaine à travers le monde.

a écrit 206 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI