Discrimination envers Noirs et Gays : une comparaison valable?

Noirs et Gays

La polémique des propos homophobes tenus par la chanteuse Kim Burrell a conduit son homologue Pharrell Williams à comparer les discriminations subies par Noirs et Gays.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

why_do_we_cry_when_we_cut_onion

‘L’o(pi)nion tranchée’ est une rubrique NOFI qui propose un parti-pris d’un de nos rédacteurs sur un fait d’actualité ou de société.

« A chaque fois que vous entendez toute forme de discours haineux et que vous pensez que cela n’est pas grave, tout ce que vous avez à faire est de mettre le mot ‘Noir’ dans cette phrase. Ou le mot ‘gay’ dans cette phrase. De mettre ‘transgenre’ dans cette phrase. Ou mettre le mot ‘Blanc’ dans cette phrase. Et soudainement, vous allez commencer à comprendre. »

Noirs et gays

Pharrell Williams

Je suis d’accord avec ce ‘test’ de la substitution, qui dans certains cas permet de se mettre dans une situation d’empathie avec les ‘communautés’ victimes de propos haineux. Toutefois, le problème est qu’il n’est selon moi pas applicable à l’affaire Burrell. C’est bien le comportement amoureux d’une personne par rapport à une autre que la chanteuse de Gospel a condamné. Une situation comparable serait celle d’un Noir qui aurait des relations avec quelqu’un d’une autre couleur ou d’une autre religion, pas le fait d’être ‘noir’ comme le prétend Pharrell Williams. La question du caractère inné de l’homosexualité est débattue. Pour certains, il s’agirait d’un choix. Dans ce cas de figure, une discrimination à l’endroit d’un homme qui naît noir ne serait pas comparable à celle que subit quelqu’un qui choisirait de s’adonner à des pratiques sexuelles. Pour d’autres, beaucoup naîtraient homosexuels. Si c’est le cas, il est fort probable que cette disposition ne se forge définitivement qu’après l’enfance. Je connais des Blancs européens qui m’ont dit ne jamais avoir été sexuellement attirés que par des Noirs du sexe opposé et vice-versa. Selon leurs propres dires, ils auraient les pires difficultés du monde à accomplir l’acte sexuel avec des gens de leur couleur. Selon cette perspective, je ne vois pas de différence (hors jugements sociétaux ou religieux) entre par exemple, l’attirance exclusive d’un Blanc pour les Noirs du sexe opposé  et d’une femme pour les autres femmes. Dans un cas comme dans l’autre, on est en présence d’une  attirance exclusive pour un certain type de groupes humains.  Comme les personnes prenant part à des relations homosexuelles, les membres de couples mixtes ont été historiquement discriminés pour les choix de leurs partenaires sexuels et c’est à ces dernières que doivent être comparées en premier lieu celles que subissent les homosexuels. C’est en effet uniquement en présence ou en connaissance de leur partenaire que la discrimination contre les homosexuels se produira, pas à leur simple vue comme cela peut être le cas contre un Noir.

A propos de l'auteur :

a écrit 461 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI