« Na tout pour elle », le premier film de Djigui Diarra, acheté par TV5 et RTBF

Pour son premier film, le jeune réalisateur grignois Djigui Diarra s’offre Tv5 et RTBF comme diffuseurs. Vous pourrez donc découvrir « NA tout pour elle » sur vos écrans courant 2017.

Il y a un an, nous vous faisions découvrir Djigui Diarra, 24 ans, réalisateur prometteur qui a signé en 2015 son premier court-métrage pour la télévision. Tv5 et RTBF viennent de lui acheter son film « NA tout pour elle », que vous pourrez donc découvrir sur vos écrans prochainement. Après des mois de projections à travers l’Ile-de-France, le novice du cinéma s’offre une petite consécration. Il saisit notamment l’occasion de montrer à des millions de téléspectateurs français, un travail cinématographique qui donne voix à ces hommes et femmes de tous les jours qui se battent pour donner eux-mêmes leur propre vision d’un  quotidien qui les concerne.

Marie-Philomène Nga

Marie-Philomène Nga

La thématique du choix

« Na Tout pour elle », montre la réalité complexe de la vie des populations des quartiers populaires français. Djigui, qui incarne lui-même le héros de son histoire, est un jeune homme simple et généreux, qui semble avoir un avenir prometteur dans la boxe. Depuis le décès de son père, sa mère, gravement malade, l’a élevé seule et souhaite rentrer au Mali pour se reposer. Mais l’argent fait défaut et la boxe ne paie pas pour l’instant. Une solution plus rapide mais aussi plus dangereuse et illégale s’offre alors au jeune homme : les combats clandestins. Peut-on évoluer dans deux mondes parallèles sans risquer de tout perdre ? Entre l’urgence de sa mère malade et la patience relative à la construction d’une brillante carrière dans les sports de combat, Djigui devra faire un choix.

djig

Assa Sylla

De Grigny à la FEMIS

Djigui est un jeune de Grigny (Essonne), une ville qui a longtemps eu mauvaise presse et continue de se débattre pour revaloriser son image auprès des franciliens. Grigny, c’est aussi, grâce à une population jeune et ambitieuse, un vivier de talents et d’initiatives sociales menées par ses habitants eux-mêmes.

Retrouvez l’interview vidéo de Djigui Diarra

Ainsi, « Na Tout pour elle » est une histoire née de cet acharnement grignois, de cette envie de faire bouger les choses et de sortir du fatalisme. C’est d’ailleurs cette persévérance qui a permis au jeune homme d’intégrer la FEMIS, la plus prestigieuse école d’audiovisuel en Europe. Dans cette rencontre avec un monde de privilèges, monsieur Diarra n’a pas perdu de vue son objectif : réhabiliter l’image de tous ce jeunes issus des quartiers, mais aussi de tous les noirs français discriminés. Avec  « NA tout pour elle », Djigui a fait le choix d’un casting Noir, avec des héros noirs dignes et réalistes. On y retrouve notamment Marie-Philomène Nga (Bienvenue à Marly-Gomont, Le crocodile du Botswanga, Il a déjà tes yeux…), Assa Sylla (Bande de filles) et Booba, acteur social de la ville de Grigny, dans laquelle s’est faite le tournage, animateur radio et ancien rappeur. Le film est l’histoire de tous ces gens, de toutes ces individualités et de tous ces français lambda.

Un premier projet réussi pour un jeune acteur-réalisateur qui n’a pas fini de faire parler de lui.

A propos de l'auteur :

SK

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.

a écrit 502 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI