Concours de beauté Miss France: l’Odyssée des gagnantes noires

Alicia Aylies, Miss France 2017

Le célèbre concours de beauté Miss France a été créé en 1920 par Maurice de Waleffe. Il est réservé aux Miss régionales de France, incluant les « Outre-mer ». Pour accéder à ce concours, les règles sont strictes: il faut par exemple être une jeune femme française âgée de 18 à 24 ans, mesurer au minimum 1,70m, être mince, être célibataire, sans enfant(s), n’avoir jamais eu recours à la chirurgie esthétique, être intelligente…

Quelques jours avant l’élection, le comité Miss France présélectionne douze demi-finalistes parmi les participantes, selon des critères physiques, intellectuels, d’élocution, et de comportement. Mais c’est le jour de l’élection nationale que seront divulgués le nom de ces gagnantes. Ce même jour , le jury et le public devront voter à 50% chacun pour déterminer les cinq finalistes. Ensuite, seul le public élira l’heureuse gagnante.

En 1993, la première Miss France noire de toute l’histoire est élue. Il s’agit de la Guadeloupéenne Véronique de la Cruz.

Véronique De La Cruz, première Miss France noire de l'histoire

Véronique De La Cruz, première Miss France noire de l’histoire

Elle sera suivie de près par d’autres beautés noires :

Sonia Rolland, Miss France 2000

Sonia Rolland, Miss France 2000

Corine Coman, Miss France 2003

Corine Coman, Miss France 2003

Cindy Fabre, Miss France 2005

Cindy Fabre, Miss France 2005

 

Chloé Mortaud, Miss France 2009

Chloé Mortaud, Miss France 2009

Flora Coquerel, Miss France 2014

Flora Coquerel, Miss France 2014

Alicia Aylies, Miss France 2017

Alicia Aylies, Miss France 2017

 

On constatera qu’à presque soixante-dix sans qu’une Miss noire ne soit élue, elles se succéderont ensuite à un rythme soutenu.

La dernière élection en date crée carrément la surprise. Fait inédit, les cinq finalistes sont des femmes dites «de couleur». Ainsi s’affrontent Miss Guyane (Alicia Aylies), Miss Languedoc-Roussillon (Aurore Kichenin, métisse de père réunionnais), Miss Tahiti (Vaéa Ferrand), Miss Lorraine (Justine Camara) et Miss Guadeloupe (Morgane Thérésine). La compétition est rude, et c’est la ravissante Miss Guyane qui remporte finalement la couronne.

Lorsque les miss noires sont victimes de racisme

Cette finale n’était pas du goût d’une frange de la population française dite « de souche »qui se déchaînera sur la toile. Ainsi on pouvait lire « élection Miss Esclave 2017 », « Une humiliation nationale de plus, on traîne notre identité dans la boue », « La France est européenne mais est représentée par une Africaine », « Imposture cosmopolite, la Guyane n’est pas la France, il conviendrait que la Miss soit de race caucasoïde ». Charmant n’est-ce pas?

Bien avant cela, quasiment toutes les miss noires subiront des propos voire même des actes racistes. Voici le témoignage de Sonia Rolland à ce sujet: « Quand j’ai été élue Miss France en 2000, il n’y avait pas de réseaux sociaux. Pourtant, j’ai reçu environ 2700 lettres d’insultes. Je suis au regret de dire à tous ceux qui insultent Flora Coquerel qu’ils ne vivent pas à la bonne époque. Je me souviens d’une enveloppe qui contenait des excréments, assortis d’un petit mot : ‘Voilà ce que tu m’évoques quand je te vois à la télé.’ J’ai eu des crottes ramassées dans la rue sur mon paillasson, des crachats sur ma porte. On a aussi déchiré la toile de ma voiture après y avoir écrit ‘négresse’ en énorme. J’avais 18 ans, ça a été très violent. »

Par ailleurs, Geneviève de Fontenay révélera que l’hebdomadaire « Paris Match »a refusé de faire sa Une avec Miss France 2003, la Guadeloupéenne Corine Coman, parce «qu’une noire en couverture, ce n’était pas vendeur ».

Malgré ces tribulations, rien n’entame la détermination des jeunes femmes noires à s’imposer dans le milieu de la beauté. Et qu’importe qu’il soit hostile,  elles ne manquent ni de courage, ni de force de caractère, en plus d’être belles, instruites et intelligentes. Et que les mécontents continuent de se lamenter, ils maigriront jusqu’à en devenir anorexiques.

Avec son sacre, Alicia Aylies est la première Miss Guyane à remporter l’élection Miss France. Christiane Taubira la félicitera chaudement en ces mots : « Compliments à Miss France 2017 pour sa beauté, certes, mais surtout pour sa personnalité. Vœux de succès dans ses études et projets sportifs. »

On ne peut que se joindre à ces propos, et encourager toutes ces jeunes femmes qui nous représentent, noires et fièrement.

A propos de l'auteur :

Originaire de la Caraïbe, je suis une amoureuse de nos riches et fascinantes cultures noires. J'aime particulièrement conter nos belles histoires.

a écrit 17 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI