SOCIÉTÉ

Le saviez-vous ? Michelle Obama, la militante associative

Michelle Obama, avocate, femme politique et irréductible militante associative. De toutes ses qualités de femme, c’est bien cette dernière qui peut retenir l’attention. Car Michelle Robinson, devenue Obama le 3 octobre 1992, s’est toujours impliquée dans la vie associative. Et ce, bien avant de devenir première dame, mais aussi pendant ses deux « mandats » à la Maison Blanche.

En 1994, madame Michelle, fraîchement Obama, prend la direction générale de la toute jeune annexe de l’association « Public Allies» à Chicago. Cette structure à but non lucratif encourage les jeunes à s’investir bénévolement dans des activités sociales. Le credo est que les futurs leaders (Allies) de la ville puis, de l’Amérique peuvent apporter une nouvelle façon d’influencer le monde par le don de soi. En septembre 1996, sous l’administration de l’Université de Chicago, elle développe un centre communautaire en tant que membre de l’Associate Dean of student services (l’Association des doyens des services étudiants). Obama est donc en charge de la promotion des services sociaux et de l’aide communautaire auprès des jeunes. En somme, elle doit inciter les étudiants à rendre service aux communautés hors du campus. Une mission qui lui correspond, lorsqu’on sait qu’elle est elle-même issue d’un secteur communautaire de Chicago.*

Obama fait de l’entraide communautaire (au sens large  des personnes) un véritable leitmotiv. En 2002, elle devient directrice générale du service des affaires communautaires. C’est en cette qualité qu’elle travaille pour l’hôpital de l’Université puis, pour l’Université de médecine de Chicago.

Toutefois, lorsque son époux accède à la fonction suprême des Etats-Unis, Michelle Obama doit lever le pied sur ses engagements personnels. Pourtant, Michelle a toujours la fibre associative, une qualité qui lui sera très utile en tant que première dame. Effectivement, elle s’engage avec l’antenne américaine de La Croix Rouge, le 15 janvier 2010, pour soutenir les sinistrés du séisme à Haïti. Le 13 avril 2010, elle s’y rend pour une visite surprise, afin d’entériner le soutien des Etats-Unis pour la reconstruction du pays. D’autant qu’après la catastrophe, la saison des pluies approchait et avec elle, le risque d’épidémies. Suite à cet engagement, 20 000 soldats américains et plusieurs millions de dollars ont été alloués au pays. La même année, madame Obama lançait et menait avec zèle sa campagne contre l’obésité Let’s Move .

Fin 2015, la dynamique épouse du président lance Better Make Room, une campagne axée sur l’Education. Elle espère ainsi faire remonter les inscriptions des lycéens à l’Université.

Tout au long de sa présence à la Maison Blanche et avant, Michelle Obama s’est illustré par son engagement associatif, son désir d’aider les autres. Autant d’actions qui lui valent une incroyable popularité, même lors des échecs de son président d’époux.

*La ville de Chicago est organisée en 77 secteurs communautaires.

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.