JP Manova, un rappeur qui œuvre pour la mémoire de Sankara

Jp Manova

Par Sindanou.S. Admiratif de la personnalité et de l’engagement de ce chef d’État africain exceptionnel, JP Manova, un rappeur du 18 ème arrondissement de Paris, en avait exhumé l’esprit l’année dernière sur son premier album.  Cette année, JP a décidé d’en faire un clip pour mettre la lumière sur ce vrai héros africain.

Récemment au Gabon et au Congo RDC, au Tchad, au Burundi, toujours au Cameroun…Malheureusement on ne compte plus les pays d’Afrique pénalisés par des dirigeants et leurs entourages aveugles, avides et complètement déconnectés des réalités de leurs frères et sœurs. L’Afrique serait-elle incapable de donner des leaders positifs ? Heureusement non.  Il n’y a pas que les icônes Lumumba et Mandela.

jp

Esprit libre, écouté et respecté au delà des frontières de son « petit pays », Thomas Sankara, président du Burkina-Faso de 1983 à 1987 avait lui aussi de grands desseins pour une Afrique détachée des regards et des intérêts néo-colonialistes.  Le régime de Sankara avait directement pris parti pour les plus faibles, prêché les vertus de l’économie locale, rejeté les prêts de la Banque mondiale et mis sur les rails l’autosuffisance alimentaire et la production textile.  Sankara c’était aussi plus d’autonomie pour les femmes, la promotion de l’égalité des sexes et l’interdiction de l’excision et de la polygamie. Desseins qu’il a payés de sa vie un 15 octobre, il y a 29 ans.

C’est ce message que JP Manova, rappeur parisien du 18 ème arrondissement, veut continuer de faire vivre à travers sa musique. Il en a même fait un clip que voici:

JP livre la meilleure invitation à la découverte via son compte Facebook. « 15 Octobre 1987…15 Octobre 2016. Mon morceau sur Thomas Sankara est avant tout un hommage, une poésie sur quelqu’un qui m’inspire. Rien d’imposé. C’est une proposition, une invitation à rencontrer l’histoire d’un homme de dimension universelle… »Si tu veux avoir un jour… »Un de ces hommes rares qui aurait pu changer la face de notre système si il n’avait pas été assassiné. Une de mes plus grandes fiertés restera de l’avoir proposé à des personnes qui ne le connaissaient majoritairement pas ou peu et qui me remercient de leur avoir fait découvrir. Reposez en paix Capitaine. JPM »

A propos de l'auteur :

Redaction NOFI

a écrit 81 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI