Femmes noires torturées en gynécologie : une tragédie méconnue

Par Nelly B.W. Connaissez-vous le spéculum ? Il s’agit d’un outil célèbre et  indispensable en gynécologie. Il fut créé par James Marion Sims, un homme misogyne, raciste et violent, considéré comme étant le père de la gynécologie. Nous sommes dans les années 1800, en Alabama (Etats-Unis).

Un jour qu’il traitait une patiente s’étant déplacé l’utérus lors d’une chute à cheval, une idée germa dans l’esprit de James Marion : il faudrait pouvoir inspecter l’intérieur de l’intimité féminine. Et qui mieux que les femmes noires, rabaissées, déshumanisées et censées pouvoir supporter grand nombre de souffrance pouvaient remplir ce rôle ?

spec

speculum

Qu’à cela ne tienne ! Il acheta des esclaves qu’il gardait captives dans sa clinique privée. Souffrances après souffrances, expérimentations après expérimentations, les malheureuses cobayes étaient examinées et opérées sans anesthésie. Il pouvait ainsi créer  ses outils et exposer la nudité de ces femmes à ses confrères.

sims

Cas d’Anarcha, Afro-américaine mère de la gynécologie.

Après un accouchement très douloureux et difficile ayant duré trois jours, Anarcha se retrouve entre les mains du Docteur Sims. Elle souffre de déchirures  et fistules qui entraînent de l’incontinence.  Ayant passé un accord avec son maître, Sims obtient qu’Anarcha devienne son cobaye. Dès le début, l’opération qu’il lui administre échoue, causant encore plus de douleur. Après plus de trente lourdes opérations, la technique est au point. Il peut guérir ce qu’on appelle aujourd’hui la « fistule vésico-vaginale ».

Grâce à ses tortures sur le corps des femmes noires, Sims est devenu un chirurgien très réputé. Président de l’American Medical Association, membre de la New-York Academy of Medecine, plusieurs statues de lui furent érigées.

Il serait bon cependant que l’histoire n’oublie jamais que les fondements de la gynécologie moderne sont la douleur des femmes noires esclaves.

 

Par Nelly B.W

A propos de l'auteur :

Redaction NOFI

a écrit 85 articles sur NOFI.FR.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen

Recherche NOFI