SOCIÉTÉ

Robert Ménard : « Etre français, c’est être blanc, européen et catholique »

Le maire d’extrême-droite de Béziers a encore fait dans la controverse.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Tout a commencé par un tweet le 1er septembre.
ménard

Dans celui-ci, le maire de Béziers, habitué aux prises de position alternant le bizarre (interdiction d’étendre le linge aux fenêtres, lutte contre l’implantation de restaurants kebab, création d’une patrouille composée de volontaires veillant devant les bâtiments publics) et le politiquement incorrect (estimation publique de statistiques ethniques d’écoliers basées sur leurs prénoms) a tété la deuxième mamelle. Cherchant à confirmer l’hypothèse de l’écrivain français Renaud Camus, selon qui l’Union Européenne organiserait en secret une disparition de la population blanche et chrétienne d’Europe au profit de Musulmans et de Noirs par le biais de l’immigration, il a cité l’exemple de la comparaison de photos de classe d’aujourd’hui et d’autrefois.

Photo de classe d'une école élémentaire de Béziers, hier et aujourd'hui, d'après M. Robert Ménard ?

Photo de classe d’une école élémentaire de Béziers, hier et aujourd’hui, d’après M. Robert Ménard ?

Sommé de s’expliquer sur cette nouvelle dérive par notre confrère de LCI Audrey Crespo-Mara, l’ancien journaliste et fondateur de Reporters sans Frontières a renchéri:

Sans titre 7

« Être français, c’est aussi, comme le disait le Général de Gaulle européen, blanc, et catholique, bien sûr(…) Dans une classe du centre-ville de chez moi, il y a 91% d’enfants musulmans. Évidemment que c’est un problème. Il y a des seuils de tolérance. On n’ose pas le dire: 91% d’enfants musulmans. Vous ne mettez pas les vôtres dans cette école-là, vous demandez une dérogation à la carte scolaire et vous allez dans le privé. C’est ça la réalité ».

Une association anti-raciste comme la LICRA, par le biais de son président Alain Jakubowicz n’a pas manqué de réagir à ces propos, annonçant par la sa volonté de déposer plainte:

"Ménard bat les records de l'ignominie et de la connerie. C'est un pétainiste qui nie les valeurs de la France et de la loi de 1905 sur la laïcité"

« Ménard bat les records de l’ignominie et de la connerie. C’est un pétainiste qui nie les valeurs de la France et de la loi de 1905 sur la laïcité. »

Peut-être soucieux de ne pas briser si brutalement le rêve éveillé de plusieurs non-Blancs, non-Européens et non-chrétiens se considérant comme des Français à part entière, Ménard a par la suite nuancé ses propos sur Twitter, affirmant que la blancheur, la chrétienté et l’origine européenne n’ont besoin que de s’appliquer qu’à la majorité des Français et pas à tous.

Sans titre 8

Voilà donc les patriotes français d’ascendance non européenne et de religion non chrétienne rassurés. Grâce à cette précision de M. Ménard, ils ne seront pas condamnés à vivre dans l’ ombre des véritables Français que seraient les Blancs. Ils n’auront pas, leur vie durant, à raser les murs lors des festivités du 14 Juillet ou de la Fête de Jeanne d’Arc. Ils pourront vivre au grand jour leur amour de la France, à condition que cet amour reste chaste, ou que leur semence de métèque  se dilue au bout de quelques générations dans la blancheur de la France aussi vite qu’une cuiller à café de Nesquik se noierait sous des litres de lait demi-écrémé…