Rejoignez la communauté NOFI

Restez connecter. Inscrivez-vous à la NOFINEWS (Infos, actus, bons plans, jeux concours...).
Adresse e-mail
Vous êtes

INNOVATION : le Nigeria va inaugurer le premier TGV de l’Afrique de l’ouest en mars

TGV-Nigeria-577x374

Le premier train à grande vitesse (TGV) de l’Afrique de l’Ouest et particulièrement du Nigeria sera inauguré dans quelques jours. D’une vitesse de 120 à 150 km à l’heure, le TGV ralliera Lagos, la capitale économique du Nigeria à la cité de Kaduna situé au nord côté ouest du pays en moins d’une heure. Un véritable gain de temps pour les futurs usagers de cette ligne.

Le projet de la création d’une ligne de TGV remonte en 2014 après la conclusion dun contrat entre  le Nigeria China Railway Construction Corporation (CRCC). Cette inititiave s’inscrit dans la politique d’expansion et de modernisation du réseau ferroviaire mise en place il y a quelques années par le gouvernement nigérian, en collaboration avec la Chine depuis 2008 après l‘arrivée au pouvoir du président Yar Adua

La réalisation du train qui sera mis sur les rails le mois prochain a été totalement confiée à la firme China Civil Engeneering Construction Company (CCECC) – résultat de la fusion entre deux grandes entreprises chinoises de fabrication de TGV (CNR et CSR)- pour un coût global de 849 millions de dollars.
Avec cette innovation au Nigeria, la Chine qui dispose du plus grand réseau de TGV au monde (plus de 11 000 kilomètres) vient concurrencer les constructeurs européens, Siemens (Allemagne) et Alstom (France) déjà présents en Afrique.

Vous aimerez aussi notre article sur l’inauguration d’une ligne de tramway à Addis Abeba !

D’autre part, un autre contrat d’un montant de 12 milliars de dollars a été signé en 2014 avec la même compagnie (China Railway Construction Corporation) pour la construction d’une ligne de chemin de fer de 1 400 kilomètres. Cette ligne de chemin de fer permettra de longer la côte nigériane en traversant le delta du Niger puis Lagos pour finir à Calabar, une ville située au sud-est du Nigeria à la frontière du Cameroun. Cet accord serait le plus gros contrat qu’une société chinoise ait signé hors de la Chine.

Outre le Nigeria, l’Angola, l’Ethiopie, le Kenya et le Zimbabwe sont les autres pays africains qui vont bientôt bénéficier de la technologie chinoise dans le domaine du transport ferroviaire.

L’arrivée du train à grande vitesse au Nigeria constitue un grand pas vers le développement des infrastructures ferroviaires et va contribuer à la croissance de l’économie locale avec notamment la création de milliers d’emplois dans un pays où la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Et améliorer la vie des citoyens en fluidifiant le trafic.

Vous avez aimé ? Partagez avec vos ami(e)s

A propos de l'auteur :

Photo du profil de SE

Passionée par l'écriture, la beauté et la mode, toujours dans l'idée de promouvoir l'excellence noire, j'ai décidé de créer une page Facebook (Jalia), dédiée à la femme.

a écrit 118 articles sur NOFI.FR.

Rejoignez la communauté NOFI

Restez connecter. Inscrivez-vous à la NOFINEWS (Infos, actus, bons plans, jeux concours...).
Adresse e-mail
Vous êtes
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Inscrivez-vous à la newsletter NOFI

* Champs requis
Vous êtes

Faire un don pour NOFIPEDIA

Faites un don

Pub full screen