SOCIÉTÉ

‘Y’a Bon Banania, Y’a pas bon Taubira’ : L’abbé à l’origine des propos a été relaxé

L’Abbé Xavier Beauvais, ancien curé de la paroisse intégriste Saint-Nicolas du Chardonnet à Paris et officiant actuellement à la Paroisse Saint Pie X de Marseille, avait déclaré ne pas connaître la connotation raciste du slogan.

Par Sandro CAPO CHICHI / nofi.fr

Lors d’une manifestation contre la ‘Christianophobie’, il avait déclaré ‘Y’a Bon Banania, Y’a pas bon Taubira’, en réaction à la loi du mariage pour tous proposée par la ministre d’origine guyanaise. Le parquet avait réclamé 3000 euros d’amende contre Beauvais. Celui-ci s’est toutefois présenté au tribunal en déclarant qu’il ne connaissait pas la connotation jugée raciste du slogan de la boisson chocolatée. Il avait comparé Taubira à Banania en raison du symbole de la famille que représenterait la marque de chocolat en poudre, famille mise à mal par la loi défendant le mariage homosexuel.

L'Abbé Xavier Beauvais

L’Abbé Xavier Beauvais

 

Une explication difficilement crédible qui a toutefois emporté l’adhésion auprès du tribunal correctionnel de Paris qui a relaxé l’ecclésiastique et déclaré à propos des mots du slogan Banania que « leur caractère véritablement outrageant et raciste n’est toutefois pas totalement avéré, sauf à considérer, ce qui n’est pas démontré, qu’elles ne pourraient être employées que par des personnes de couleur noire » et que « la formulation retenue est non seulement critiquée depuis quelques années par plusieurs associations en raison de ses relents colonialistes et des stéréotypes racistes qu’elle véhiculerait mais interdite depuis un arrêt de la cour d’appel de Versailles du 19 mai 2011 ».

993_001

 

C’était en 2005, parce qu’elles véhiculaient « notamment auprès des jeunes, une image péjorative, dégradante et raciste des personnes de couleur noire, qu’elles (présentaient) comme peu éduquées, s’exprimant de manière primaire et à peine capables d’aligner trois mots en français. »  que le Collectif  des Antillais, Guyanais et Réunionnais avait demandé le retrait du personnage, un tirailleur sénégalais et de son fameux slogan, un retrait obtenu en 2011 à la suite d’efforts du MRAP (Mouvement Contre le Racisme et l’Amitié entre les Peuples).

banania_guy_spoon2

Cette comparaison de Taubira avec un tirailleur colonial africain par Beauvais est étonnamment accompagnée par de nombreux messages de soutien à son endroit sur le web, de la part d’internautes dénonçant ‘la police de la pensée’ et l’absence de racisme dans les publicités Banania. Ils montrent en tous cas qu’un Noir français du 21ème siècle, quelque soit son origine, s’il est bien perçu par une partie de ses compatriotes blancs,  ne peut-être comparé par eux dans sa réussite à rien de mieux qu’à un soldat africain de seconde zone officiant durant la première guerre mondiale. Osera-t-on continuer à nous dire que les Noirs français sont réellement considérés par le reste de leurs compatriotes comme leurs égaux? Le passe-droit accordé à l’Abbé  Beauvais malgré ses explications ridicules nous laisse malheureusement entrevoir la forte probabilité de ce scénario.