CULTURE

Mahalia jackson, la reine du gospel

Véritable prodige de la musique, celle qu’on appela « La reine du gospel » connut un succès international en vendant des millions de disques à travers le monde.

Mahalia Jackson nait en 1911 dans une banlieue pauvre de Nouvelle Orléans. Très tôt, elle développe un intérêt pour la musique en chantant pour des chorales à l’église. C’est en 1948 qu’elle sera révélée au public américain grâce à  Move on Up a Little Higher qui deviendra l’un des titres gospel les plus vendus. Son succès sera tel qu’elle chantera dans les plus grands stades américains. Mahalia Jackson enchainera les succès en interprétant des titres comme Silent Night, Walking to jerusalem ou le très célèbre In the upper room.

La chanteuse connaitra un succès grandissant aux États-Unis mais aussi en Europe où elle effectuera une tournée internationale et gagnera un grand prix du disque en France. Elle signera pour la compagnie CBS et quelques années plus tard, chantera à la maison blanche pour l’intronisation du président John Kennedy. Celle qui fut une défenseuse des droits civiques rendra hommage à Martin Luther King en chantant devant des milliers de personnes lors de son service funèbre. Mahalia Jackson mourra en janvier 1972 et Aretha Franklin rendra à son tour hommage à celle qu’ils appelèrent La reine du gospel en chantant à son tour lors de sa cérémonie funèbre.

Fan de séries, de rock indé et des années 1990, elle pond des chroniques sur sa vie de femme noire en France et sur sa phobie des joggings Lacoste. Sur le net, vous la retrouverez plus facilement sous le nom de "La Ringarde", son identité secrète de super héroïne.