SOCIÉTÉ

5 signes que vous avez (déjà) pensé à tromper votre chérie

Article d’analyse psychologique subjectif, fait par une fille très ouverte d’esprit, avec la plus grande subjectivité et sur un sujet subjectivement intéressant, ou pas. En mode « toujours la faute des mecs » car, on dit « oui au girl power » !

Il existe 1001 raisons, ou pas, de tromper, ou pas, votre femme. Idée absolument pas cautionné par l’auteure de l’article qui, objectivement parlant, ne comprendra jamais les raisons pour lesquelles Monsieur irait voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Allez donc à Gammvert ou Jardiland, renseignez-vous pour un bon engrais au lieu de brouter les pâturages d’autrui !

La routine… soi-disant…

Après de longues (et belles, malgré tout) années en couple une petite envie de changement apparait à l’horizon ? Cet ennui suscite en vous l’envie d’essayer de nouvelles choses avec une nouvelle partenaire ? Vous mettez sur le compte de la routine le fait de ne plus forcement avoir le besoin de passer du temps avec elle ? Foutaises ! Quand la routine s’installe pourquoi fuir le souci ? Ce n’est pas sa faute à elle, ce n’est pas sa faute à lui, c’est leur faute à tous les deux. Parlez-lui si vous sentez la flamme s’éteindre ou mieux, prenez l’initiative d’une petite activité gourmande et coquine (les filles adorent le chocolat, rires. Bon pas toutes…) et si après ça Madame ne réagit pas, comme disent les japonais, sayonara (*au revoir) !

L’insatisfaction sexuelle… soi-disant…

Là, c’est vraiment l’une des excuses les plus irrecevables devant le tribunal des hommes opprimés. Tout se passe bien, ou pas, dans votre relation, mais pourtant sexuellement parlant, Monsieur en veut plus. L’appétit vient en mangeant donc faites en sorte de devenir encore plus « alléchant », en forme (physiquement) et irrésistible pour augmenter la fréquence des ébats. Ne dit-on pas qu’en courant deux lièvres à la fois on risque de n’en attraper aucun. Après, il y a cette infime quantité de personnes qui ont l’arrière train bordé de nouilles et qui ne se feront jamais attraper. Pas vu pas prit, soi-disant…

sexualite

Bisou-tage…soi-disant…

« Un bisou, c’est quoi ? C’est RIEN ! Ce n’est pas comme si on avait concrétisé », parole d’homme qui essaie tant bien que mal de rassurer le Jiminy Criquet qui leur sert, ou pas, de conscience. La baiser, langoureux ou non, est déjà la preuve et la matérialisation de l’envie de tromper. Entre la gent masculine et la gent féminine, la même réponse à la question « où commence la tromperie ? » ne sera pas la même. Assimilez bien ceci : LA TROMPERIE COMMENCE BIEN AVANT L’ACTE SEXUEL ! Penser ou même toucher une autre femme – avec des arrières pensées plaisantes générant des sensations frissonnantes et des papillons dans le ventre – c’est une infidélité au « premier bureau ».

L’attractivité hormonale… soi-disant…

Le trompeur, ou celui qui y a pensé (ne lui jetons pas tout de suite la pierre) ressent (irait) – le pauvre – de la lassitude dans son couple. Car oui Mesdames, pour cette raison profondément ridicule, nous devons leur pardonner. Il a besoin de se sentir le roi de la savane, le Tarzan de sa jungle, le coq de la basse-cour, bref, Monsieur a besoin de tester son potentiel de séducteur. Mesdames, votre chéri coco à besoin d’attention. Comme vous, il a besoin de compliments, d’être valorisé et de sentir qu’à vos yeux il est comme un steak Charal que vous avez envie de dévorer. IL VEUT SENTIR QU’ON L’AIME CE GARCON !

amber-alert-mums-weapons2

Parce que c’est un c**nard

Ce collectionneur de (fraîches) demoiselles en détresse, à en faire pâlir Don Juan lui-même, a un pénis à la place du cerveau. Ou alors, c’est encore un enfant indécis qui ne sait pas ce qu’il veut. Dans ces cas-là, qu’il réalise son tendre et doux rêve d’être à la tête d’un harem, mais sans vous ! La peur de s’enfermer dans une « relation » les effraient, aller voir ailleurs serait comme aller faire un tour du monde en 80 jours, c’est les vacances, rires ! Il vous dira que vous êtes différente et que malgré tout il ne veut pas vous perdre. What the hell ?! « Alors calme l’organe dans ton pantalon et ne regarde que moi ! » j’ai envie de dire…

MARC0056.450x675

Voilà, vous venez de lire un article subjectivement intéressant sur la capacité d’un mec à retenir « Pau-paul » sous sa braguette, face à la tentation d’arroser le parterre joliment fleurit de la voisine. À savoir : Quand un homme trompe une fois, il ne le refera pas (surtout les hommes « accidentés de parcours », rires). Pourquoi ? En général un homme trompe dans sa jeunesse, histoire de profiter de la vie (soi-disant…), il n’a pas le même état d’esprit à 18 ans en sortant du lycée qu’à 35 ans lorsque la calvitie les guette sérieusement,  rires.

Qui suis-je ? En quelques mots ? Ok top chrono ! Chargé de projet Noir&Fier La marque (et des partenariats NOFI), rédactrice mode - mais à coup sûr vous avez dû lire mes articles dans les rubriques Psycho, Société, Santé ou même Culture - blagueuse, (grande) bouffeuse, dormeuse, rêveuse, amoureuse (de la vie, rires), bref moi !