CULTURE

MANTATISI LA CONQUERANTE

Reine du peuple Sotho (ethnie de l’actuel Lesotho) est une femme de courage, une guerrière et un fin stratège.

Au XVII ème siècle, cette enfant originaire d’une tribu voisine, les Basia, est la fille du chef. Pour échapper à son funeste destin, elle épouse le roi des Sotho, à l’époque surnommés « Peuple du chat sauvage » (Batlokoa) et devient la seule souveraine après sa mort. Afin de protéger le trône qui revient de droit à son fils, elle combattra, avec son armée, les rois des tribus environnantes les plus conquérants.

Conquérante, elle l’est également car, n’hésite pas à lutter, au prix de nombreuses vies de ses concitoyens, pour conserver sa suprématie dans la très convoitée région de Caledone Valey.

On retient d’elle son courage, sa force et son dévouement au peuple. Car Mantatisi ou Manthatisi, ne craignait rien ni personne et se jetait, avec honneur dans toute bataille dirigée contre les siens. Toutefois, les guerres perpétuelles amèneront famine, désolation et cannibalisme. Pourtant, on dit que Mantatisi n’hésita pas à les nourrir de son propre lait ; on dit également que son regard était puissant et déstabilisant, comme celui d’une femme ayant triomphé des épreuves et prête à tout pour accomplir la destinée de son peuple.

Malgré plusieurs victoires écrasantes, elle finira vaincue et rentrera au pays de Sotho pour y mourir épuisée et perdante.

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.