HISTOIRE

DISCOURS DE WILLIE LYNCH

Ce discours a été prononcé par Willie Lynch au bord du fleuve James dans la colonie de virginie en 1712. Lynch était un propriétaire d’esclaves anglais des Caraïbes. Il fut invité pour enseigner ses méthodes aux propriétaires d’esclaves. Le terme « lynching » (lynchage) serait dérivé de son nom

SALUTATIONS

Messieurs, je vous salue ici sur la rive du fleuve de James en l’année mille sept cents douze de notre Seigneur. D’abord, je vous remercie, messieurs de la colonie de la Virginie, de me faire venir ici.
Je suis ici pour vous aider à résoudre certains de vos problèmes avec les esclaves. Votre invitation m’a atteint sur ma modeste plantation des Antilles, où j’ai expérimenté quelques-unes des plus récentes et des plus anciennes méthodes pour le contrôle des esclaves. La Rome antique nous envierait si mon programme était mis en application. Alors que notre bateau accosta au sud du fleuve James, nommé après notre roi illustre, dont nous chérissons sa version de la bible, j’en ai vu assez pour savoir que votre problème n’est pas unique. Tandis que Rome utilisait des cordes de bois comme croix pour tenir les corps humains en grand nombre le long de ses chemins, vous utilisez ici l’arbre et la corde occasionnellement.
J’ai aperçu le corps d’un esclave mort pendu à un arbre quelques kilomètres en arrière. Vous ne perdez pas seulement des réserves de valeurs par la pendaison, vous avez des soulèvements, les esclaves s’enfuient, vos collectes ne rapportent pas le bénéfice maximum, vous souffrez d’incendies occasionnels, vos animaux sont tués. Messieurs, vous savez quels sont vos problèmes. Je n’ai pas besoin de les énumérer, je suis ici pour vous présenter une méthode afin de les résoudre.
Dans mon sac ici, J’AI UNE METHODE COMPLETE POUR CONTRÔLER VOS ESCLAVES NOIRS. JE GARANTIS À CHACUN D’ENTRE VOUS QU’ÉTANT INSTAURÉE CORRECTEMENT, ELLE CONTRÔLERA LES ESCLAVES PENDANT AU MOINS 300 CENTS ANNÉES.
Ma méthode est simple ; n’importe quel membre de votre famille ou de votre entourage peut l’utiliser.
J’ai tracé les grandes lignes d’un certain nombre de différences parmi les esclaves, et je prends ces différences et les rends plus grandes.
J’utilise la MÉFIANCE ET L’ENVIE pour la commande. Ces méthodes ont fonctionné dans ma modeste plantation des Antilles et elles fonctionneront dans tout le Sud. Prenez cette simple petite liste de différences, et méditez dessus.
Au top de ma liste il y a l’ÂGE, mais il est là seulement parce qu’il commence par A. Puis il y a la COULEUR ou teint, l’INTELLIGENCE, la TAILLE, le SEXE, la TAILLE DES PLANTATIONS, le STATUT dans les plantations, l’ATTITUDE DES MAÎTRES, si les esclaves vivent dans la vallée, sur une colline, à l’est, à l’ouest, au nord, au sud, ont les cheveux fins, cheveux bruts, ou sont grands ou courts.
Maintenant que vous avez une liste de différences, je donnerai un contour d’action, mais avant, je vous assure que LA MÉFIANCE EST PLUS FORTE QUE LA CONFIANCE, et L’ENVIE PLUS FORTE QUE L’ADULATION, LE RESPECT OU L’ADMIRATION.
L’esclave noir, après réception de cette endoctrinement, sera « auto-réapprovisionnant » pour des CENTAINES d’années, peut-être des MILLIERS.
N’oubliez pas que vous devez monter le VIEUX mâle noir contre le JEUNE mâle noir, et le JEUNE mâle noir contre le VIEUX mâle noir. Vous devez utiliser les esclaves à peau FONCÉE contre les esclaves à peau CLAIRE, et les esclaves à peau CLAIRE contre les esclaves à peau FONCÉE.
Vous devez utiliser la FEMELLE contre le MÂLE, et le MÂLE contre la FEMELLE. Il faut également que vos domestiques blancs et les contrôleurs se méfient de tous les Noirs, mais il est nécessaire que VOS ESCLAVES VOUS FASSENT CONFIANCE ET DÉPENDENT DE VOUS. ILS DOIVENT VOUS AIMER, VOUS RESPECTER ET NE FAIRE CONFIANCE QU’À VOUS.
Messieurs, ces kits sont vos clés pour la commande. Utilisez-les. Que vos épouses et vos enfants les utilisent, ne manquez jamais une occasion. Utilisez cette méthode de façon intense pendant une année, les esclaves eux-mêmes resteront perpétuellement méfiants.
Merci messieurs,
Willie Lynch

SK est la rédactrice/ journaliste du secteur Politique, Société et Culture. Jeune femme vive, impétueuse et toujours bienveillante, elle vous apporte une vision sans filtre de l'actualité.